Paroisse Notre-Dame de l'Assomption

Woluwe-Saint-Lambert

Paroisse Notre-Dame de l'Assomption

Woluwe-Saint-Lambert

Décembre 2019

Avent

Nous voici dans le temps de l’Avent. Ce mot « avent » vient du latin « adventus » qui signifie venue, avènement. Le temps de l’Avent nous tourne vers la venue du Christ Jésus, venue ultime (le retour du Fils de l’Homme), venue historique (Noël). 4 dimanches pour nous (r)éveiller à la venue du Fils de l’Homme : « Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ? »

- (1) La venue du Fils de l’homme c’est un in-ouï qu’il faut entendre et qui vient changer le cours de nos histoires.

- (2) La sagesse de Dieu ne suit pas notre logique. Avec Jésus, c’est le Règne de la miséricorde et de l’amour des petits qui advient.

- (3) La vraie grandeur est à situer dans l’effacement pour qu’advienne un autre, Dieu en l’occurrence.

- (4) Avec Joseph, il s’agit de s’ajuster au plan et à la vision de Dieu qui dépassent nos raisonnements et nos jugements. Que ce temps privilégié nourrisse une vive espérance et nous renouvelle dans notre relation à Jésus !

 

Récollection des adorateurs

À l’occasion du 4ème anniversaire de l’inauguration de la chapelle l’adoration à ND Assomption RDV vous est donné, à TOUS les amis de Jésus et à ceux qui veulent le découvrir ou mieux le connaître ce SAMEDI 7 DECEMBRE à 15 h à l’Eglise Notre Dame de l'Assomption.

Au programme : Adoration, témoignage, enseignement et partage, avec le P. Philippe B.

 

Notez-bien !

1. - Les lundi 9, mardi 10 et mercredi 11, l’église sera fermée (pas d’accueil et pas de célébration le mardi). Le mardi, l’eucharistie sera célébrée à 18h30 au Centre œcuménique (Vêpres à 18h).

- Du lundi 30 décembre au samedi 4 janvier, les frères sont en retraite à Orval. Il n’y a donc pas d’eucharistie ces jours-là que ce soit à Marie-la- Misérable ou à Notre-Dame de l’Assomption.

- Le 5 janvier, fête de l’Epiphanie. Après la messe, nous partagerons le verre de l’amitié à l’occasion de la nouvelle année.

 

Adèle

Adèle, notre sacristine, a remis son tablier après 25 ans de bons et loyaux services. Étant donné son âge et sa santé, il lui a été conseillé d’entrer dans une maison de repos... bien mérité. Adèle intègrera la maison des Petites Sœurs des Pauvres (Rue Haute à 1000 Bruxelles) au début janvier.