Paroisse Notre-Dame de l'Assomption

Woluwe-Saint-Lambert

Paroisse Notre-Dame de l'Assomption

Woluwe-Saint-Lambert

Juin 2020

Dé-confinement (première)

Nous sommes heureux de partager l’église et nos célébrations avec la communauté du Centre Œcuménique. Nous voici de retour à l’église pour la célébration dominicale. Moment attendu, espéré et enfin réalisable. Pour ma part, je suis heureux de re-découvrir des visages connus, même s’ils demeurent en partie masqués. C’est mieux que rien. Je dois dire qu’un de mes regrets durant ce temps de confinement fut de ne pas disposer de vos coordonnées numériques. D’où l’impossibilité de garder et d’entretenir un contact. Vous nous avez peut-être aperçus via la page Facebook mais l’échange ne fut pas possible.

 

Vos coordonnées

Ainsi, sans attendre, j’aimerais que vous me communiquiez vos coordonnées, votre adresse mail et votre téléphone, que nous puissions établir un fichier au cas où… Bien sûr, vous restez libre de les communiquer ou pas. Il va sans dire que cette demande veut respecter absolument les règles en vigueur (RGPD). Merci de me les envoyer soit par mail à mon adresse : laurentbodart57@gmail.com, soit sur mon téléphone : 0473 975 140. Merci d’indiquer aussi vos nom et prénom ainsi que ceux des membres de la famille si vous venez en famille. Et une photo est bienvenue.

 

Dé-confinement (suite)

Nous avons vécu des semaines difficiles, inquiétantes, traumatisantes pour certains. Les chiffres de l’avancée de l’épidémie présentés chaque jour furent à certains moments alarmants. Et aujourd’hui, nous pouvons enfin un peu relâcher la tension. Ceci dit, je trouve que la population dans son ensemble fut édifiante. A commencer évidemment par tous ceux qui étaient en première ligne pour combattre l’avancée du virus. Mais aussi les autres, contraints de rester à la maison, de supporter la solitude pour certains, de gérer une maisonnée confinée en assumant en même temps télé-travail, garde et animation scolaire et ludique des enfants, tâches ménagères, etc. Extérieurement, la vie avait fameusement ralenti, comme si c’était une aspiration non-dite pour beaucoup. Il n’y a pas eu de révolte, pas de manifestation (ou très peu), non ! Un vent de solidarité a soufflé, mais aussi une sorte de sagesse qui nous a mis à distance du trépignement habituel, comme si nous voulions vivre autre chose et que cet autre chose arrivait « providentiellement », malgré tout. Dernièrement, j’ai pu « retravailler » la parabole du fils prodigue. Après avoir dépensé tous ses biens, le fils de la parabole se trouve sans rien, et voici qu’une famine survient dans le pays. Malchance ou chance ? En tout cas, c’est à partir de ce moment que l’homme a commencé à réfléchir et à envisager son retour. Espérons que cette épreuve nous donne l’occasion de rentrer en nous-mêmes et d’envisager un mode de vie renouvelé.

 

Nouvelle organisation

Étant donné les directives pour la reprise des célébrations, nous devons limiter le nombre de personnes présentes à chacune d’elles. Ce nombre est fonction de la superficie du bâtiment (église ou chapelle pour ce qui nous concerne). Ainsi, notre église peut accueillir 90 personnes au max par célébration, et la chapelle de MlM, 12 personnes. Cela nous amène à proposer 4 messes dominicales (une le samedi à 19h, et trois le dimanche : 10h, 11h45 et 19h). En semaine, si nous voulons accueillir plus que 12 personnes (célébrants compris), il nous faut célébrer à NDA. La messe aura lieu à 18h30 du lundi au vendredi. La permanence d’adoration a repris. Elle se déroule dans la grande église, elle débute à 6h et se termine à 22h du lundi au samedi (le samedi, elle s’arrête à 18h). Nous verrons avec l’expérience, si cette organisation convient.

Rien n’est encore décidé pour les célébrations de première communion et de confirmation, dans la mesure où pour l’instant nous sommes drastiquement limités par le nombre de participants. Espérons que ces mesures évoluent. Nous pourrions alors envisager que ces célébrations aient lieu dans le courant du mois d’octobre.

 

Une relecture bienvenue

Le vicariat de Bruxelles nous invite alors à nous rassembler pour tenter d’exprimer ce que nous avons vécu durant cette période. Ça se fera lors d’un partage cordial et fraternel dans un contexte de prière et d’ouverture à l’Esprit Saint. Cette démarche de relecture, nous vous proposons de la réaliser dimanche prochain 21 juin de 17h à 18h30. On se répartira en petits groupes et à partir d’une feuille de route, nous aurons l’occasion de nous exprimer sur ce que nous avons vécu. Soyez les bienvenus.

Avec mes frères, Célestin, Philippe, Viktors et David, Laurent.

(Nous cherchons des bénévoles-serviteurs pour assurer les conditions sanitaires avant, pendant et après les célébrations. Merci d’avance !)

Retransmission des eucharisties : Youtube Assomptionnistes Woluwé